Vitaliska

Ajouter des années à la vie et de la vie aux années

Ikigai: le concept japonais pour trouver sa raison d’être

Vitaliska_lkigai1

 
Je pense, donc je suis. Mais quelle est ma raison d’être ? Comment trouver son Ikigai ?

Est-ce que vous vous réveillez le matin avec la sensation que les jours se suivent et se ressemblent?
D’être depuis trop longtemps dans la routine métro boulot dodo ? De ne pas avoir la sensation de profiter de votre vie ?

Certains jours, je me réveille et me sens énergique, motivée et prête à partir à la conquête du monde, et d’autres jours… pas vraiment… je procrastine… Le pire scénario auquel je ne souhaiterais jamais arriver (celui qui me fait horreur) serait que je cesse de faire du sport par flemme ou commence à zoner devant Netflix. Please God never ever !!!
La vie avance si vite quand on prend de l’âge que la plupart d’entre nous ne nous arrêtons que rarement pour nous demander ce que nous voulons et quel est notre but. Nous travaillons toute l’année et durant les congés cherchons juste à nous vider la tête en lézardant sur des plages bondées.
Tant de fois, nous aurions aimé avoir une boule de cristal pour lire l’avenir et savoir quel chemin suivre ou quelle décision prendre. Malheureusement, beaucoup ne trouvent jamais la réponse et finissent par « passer à côté de quelque chose ».
L’ikigai, littéralement « raison de vivre », ce concept venu du Japon serait un excellent moyen de trouver notre voie.
Voici le lien vers le bouquin que j’ai lu afin d’en savoir plus sur ce concept. Mais on se rassure j’en fait le résumé dans cet article. 

.
 
Qu’est-ce que l’«Ikigai?»
Bien qu’il n’y ait pas de traduction française exacte, on dit souvent que cela signifie la raison d’être ou encore la joie de vivre. C’est à la fois quelque chose qui nous rend heureux en tant qu’individu, qui est digne et qui a de la valeur aux yeux de la société.
Adapté au domaine professionnel, cette méthode japonaise est l’outil idéal pour trouver le job de ses rêves. Et la bonne nouvelle, c’est que tout le monde a un Ikigai! Ça demande juste un peu de recherche et d’introspection.

L’Ikigai, est à l’intersection de :
Ce pour quoi nous sommes doués
Ce dont le monde a besoin
Ce que nous aimons
Ce pour quoi nous sommes payés
 
 
Comment peut-on trouver son Ikigai?

Voici une suggestion de questions à se poser :
Quel est votre talent ?
Quel était le dernier compliment que vous avez reçu ?
Quelle est la chose sur laquelle vous avez de bonnes connaissances ?
Pour quelle activité avez-vous une appétence naturelle ?
Quelle cause aimeriez-vous défendre ?
Quel genre de nouvelles lisez-vous, regardez-vous ?
Quelles sont les injustices qui vous rendent triste et vous donnent envie de réagir ?
Quelles organisations ou organismes de bienfaisance vous intéressent ?
Qu’est-ce que vous aimez faire dans la vie ?
Si vous pouviez passer toute une journée à faire ce que vous voulez (argent, lieu, etc.… peu importe) que feriez-vous ?
Que faites-vous pour vous amuser le week-end ou lorsque vous ne travaillez pas ?
Quelle est la dernière fois où vous vous êtes senti pleinement vibrer ?
Qu’est-ce qui vous permet de gagner de l’argent ?
Quelles sont les choses que vous savez faire et pour lesquelles vous pouvez prétendre à une rémunération ?
Quel service pouvez-vous proposer ?
Quelle est la chose que vous avez toujours voulu apprendre ?
 
L’Ikigai, est l’équilibre parfait entre tous ces éléments, car chacun d’entre eux contribue à notre bonheur. Réfléchissez, laissez décanter et vous trouverez votre voie !
 
Voici quelques conseils supplémentaires pour trouver son Ikigai :

Ne pas se soucier de l’avis des autres
En se concentrant trop sur les validations externes, nous nous détournons de notre objectif interne, de notre chemin.
Se rapprocher de la nature
Trouver son Ikigai nécessite une réflexion interne considérable et la connexion avec les sons de l’univers aidera à entendre sa propre voix intérieure.
Être en phase avec son environnement
Pour trouver son Ikigai, il faut être en phase avec le monde qui vous entoure.
Prendre le temps de la réflexion
Avant tout s’octroyer du temps libre pour la réflexion et ne pas se précipiter et forcer les réponses.
S’autoriser des erreurs
Faire des erreurs est souvent la meilleure façon d’apprendre.
 
Trouver son Ikigai ou « raison de se lever le matin» est un processus plus ou moins long. Cependant, l’idée de travailler à la recherche de son objectif peut être suffisante pour nous apporter du bonheur, un zeste de stimulation quotidienne et une forme de gratification fugace.

A vous de jouer!
 
Sur le même thème ne ratez pas l’article à lire durant les congés d’été.